La Commanderie de Saint Nicolas, toujours fidèle à la procession de la Fête-Dieu à Fribourg

Le plus ancien document connu relatif à la Fête-Dieu à Fribourg date de 1425. Sans renier ses origines, la procession change quelque peu durant la seconde partie du XXe siècle, notamment sous l’influence de Vatican II et de par l’évolution de la société fribourgeoise; plus simple et plus courte, la procession demeure très solennelle et conserve des traces de l’Ancien régime.


Avec la Fête de Saint-Nicolas, célébrée chaque 6 décembre, la Fête-Dieu marque l'un des jours les plus importants à Fribourg. Tous les corps constitués et les autorités civiles participent à la Messe puis à la procession: les premiers communiants, les fanfares, les groupes traditionnels, les associations d’étudiants ainsi que les autorités ecclésiastiques, politiques et judiciaires, dont la présence reste une tradition bien ancrée, participent à la célébration. Au centre de la procession, l’Evêque porte l’ostensoir, entouré par la Confrérie du Très-Saint-Sacrement fondée en 1653 et formée de membres d’anciennes familles patriciennes, en frac et gants blancs, armés d’une lanterne armoriée pour l’occasion. Les gardes suisses assurent quant à eux la garde du Saint- Sacrement. Le parcours de la procession, qui se déroule en centre-ville, est interrompu une fois à la Place Python, auprès d'un reposoir. Des coups de canons donnent un rythme immuable à la cérémonie en marquant chaque étape, du début de la messe dans la cour du Collège Saint-Michel jusqu’au 8ème coup de canon, qui clôt la célébration devant la Cathédrale Saint-Nicolas.

 

fte dieu1a


Cette année, la Fête-Dieu a eu lieu le 15 juin. Pour la Commanderie Saint-Nicolas cette date n'était pas des plus propices: le jour suivant commençait en effet le week-end des festivités liées à l'Investiture à Salzbourg. Toutefois, une belle délégation composée de membres de notre Ordre n'a pas voulu manquer à l'appel. En effet, S. E. Mgr Alain de Raemy, Evêque auxiliaire de Lausanne, Genève et Fribourg - à la veille de son Investiture salzbourgeoise dans l'Ordre du Saint Sépulcre - a présidé la Messe solennelle. Vincent Hayoz, Président de la Section de la Suisse romande, ainsi que François Bianchi, Président de la Commanderie Saint-Nicolas étaient aussi de la partie, accompagnés par une dizaine d'autres Confrères. Une journée radieuse a accompagné les participants du début de la Messe jusqu'à la bénédiction finale, à l'issue de laquelle nos infatigables chevaliers se sont mis en route pour un long voyage, qui les emmena vers l'inoubliable Investiture de Salzbourg.


Paola C. Moroni Stampa, juin 2017